Traité d'harmonie littéraire
EAN13
9782912833662
ISBN
978-2-912833-66-2
Éditeur
PROVINCIALES
Date de publication
Nombre de pages
226
Dimensions
19 x 14 x 1 cm
Poids
246 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Traité d'harmonie littéraire

Provinciales

Offres

Depuis Descartes, l'Occident n'a plus mis sa fierté dans ce qu'il était. Le mythe, la parole, la fable ne séparaient aucunement l'intelligible du sensible, ne rompaient pas avec la compagnie des « créations » matérielles singulières, ne prétendaient pas à la connaissance des « essences »... Mais depuis, l'abstraction conceptuelle s'est lancée dans la quête exclusive de certitude à l'intérieur de l'âme humaine isolée des choses et des vérités communes, isolée même de sa propre histoire. En répudiant le sensible elle réprouvait la Création et les créations singulières comme les parties honteuses de Dieu. Les mathématiques devinrent la forme unique de cette « science » quasi divinisée, dont les illuminations désormais serviraient de socle de la culture commune. L'espoir de saisir ultimement l'énergie initiale permettrait d'entretenir chez les hommes tous leurs souhaits ridicules. C'est cet édifice que l'effondrement de la certitude dans la théorie scientifique a touché de plein fouet... AUTEUR Ghislain Chaufour n'est pas un inconnu, il a fait de grandes choses, en plus de son métier de professeur de philosophie. Il n'écrit que ce qu'il a bien pesé, ce qu'il sait avoir appris et aussi ce qu'il croit vraiment du fond du cœur. C'est l'anti langue de bois. Né en 1950, collaborateur de la nrf pendant une dizaine d'années (1980-1990), critique littéraire et philosophie), éditeur, Ghislain Chaufour a publié un récit, Le Lavoir (1983) et un livre sur Ponge, Cinq pièces faciles pour un Francis Ponge (1985) aux Éditions Le temps qu'il fait, puis Candide antérograde, Voltaire commenté à partir des vingt-six « images à Candide » de Paul Klee (Les provinciales, 2009) et *Paris-Jérusalem, un itinéraire spirituel, entretiens avec Augustin Czartorisky (Les provinciales, 2014). Il prépare la publication d'un roman, Renart gueux. Il a traduit Ezra Pound (Gallimard), I. Stone (Odile Jacob), Olivier Sacks (Seuil), R. L. Rubenstein (Les provinciales) et a édité Divers jeux rustiques de Joachime du Bellay dans la collection « Poésie » (Gallimard), ainsi que les Psaumes pénitentiels de David et La Chanson de Roland (La Différence).
S'identifier pour envoyer des commentaires.