L'Europe de saint Martin
EAN13
9782364527843
ISBN
978-2-36452-784-3
Éditeur
Saint-Léger éditions
Date de publication
Nombre de pages
280
Dimensions
21 x 13 x 2,1 cm
Poids
368 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

L'Europe de saint Martin

Saint-Léger éditions

Offres

Depuis l'empire romain du IVe siècle de notre ère jusqu'à nos jours, saint Martin n'a cessé de susciter des formesd'intérêt variées, de la dévotion pieuse à des marques de bière, de vin ou de fromage... Il ne s'agit pas ici de revenir sur la vie dusaint telle qu'elle fut racontée dès l'origine par Sulpice Sévère, mais plutôt de parcourir quelques étapes et quelques lieux quidessinent une « Europe de saint Martin », c'est à dire un aperçu de la culture européenne dans son ensemble. En effet,contrairement à d'autres cultes de saints, le culte de saint Martin a toujours connu, à chaque époque, des formes derenouvellement et de réappropriation, non sans transformation et redéfinition du sens qu'on lui donnait. Ces renouvellements setraduisent non seulement dans l'histoire, par exemple par le rôle des grandes dynasties, des Mérovingiens aux Habsbourgs,dans la promotion du saint, mais aussi dans la géographie, par la présence de lieux, de monuments, d'églises, de cathédrales,depuis l'Écosse jusqu'à la Roumanie, depuis le Portugal jusqu'à la mer Baltique. Comment comprendre une telle diffusion duphénomène « saint Martin » ? Quelques pistes sont proposées ici à travers différents aspects concrets voire inattendus desmanifestations suscitées par le saint de Pannonie. A propos de l'auteur : Bruno Judic a enseigné à l'université de Madagascar (Tuléar et Antananarivo), puis à l'université de Lille 3, enfin à l'université de Tours dont il est désormais professeur émérite. Spécialisé dans l'histoire du haut Moyen Âge occidental, il a notamment publié des travaux sur les oeuvres du pape Grégoire le Grand (dans la collection « Sources Chrétiennes » et pour la Società Internazionale per lo Studio del Medioevo Latino / SISMEL).
S'identifier pour envoyer des commentaires.