La condition originelle et la tentation d’Adam, le péché originel et sa transmission, De saint Thomas d’Aquin à saint Jean-Paul II
EAN13
9782740324851
ISBN
978-2-7403-2485-1
Éditeur
Téqui
Date de publication
Collection
Croire et savoir
Nombre de pages
246
Dimensions
22 x 15 x 1,4 cm
Poids
330 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La condition originelle et la tentation d’Adam, le péché originel et sa transmission

De saint Thomas d’Aquin à saint Jean-Paul II

Téqui

Croire et savoir

Indisponible

Ce livre est en stock chez 12 confrères du réseau leslibraires.fr,

Cliquez ici pour le commander
On a beaucoup écrit sur la théologie du péché originel, à propos de saint Augustin surtout, mais saint Thomas n’est pas en reste. La doctrine de ce dernier, à laquelle le magistère se réfère encore souvent, est pourtant critiquée, tout autant que celle de saint Augustin, en particulier pour ce qui concerne sa transmission, comme nous le verrons. Plus fondamentalement, de nombreux théologiens catholiques, mal à l’aise, à des degrés divers, avec la doctrine du péché originel, imputent à l’Aquinate, et avant lui à saint Augustin, une interprétation inacceptable de l’Écriture (à partir de Rm 5, 12), induite par la Vulgate, et inadmissible à l’esprit moderne. Nous reviendrons sur ce point. En revanche, on s’est moins intéressé à la théologie thomasienne de l’état de justice originelle, plus précisément à la condition originelle d’Adam et Ève, à leur état d’existence de nature et de grâce, avant le péché, dans « le paradis terrestre ».
S'identifier pour envoyer des commentaires.